pour parler du guiyour, la conversion au judaïsme... Index du Forum

pour parler du guiyour, la conversion au judaïsme...
Bonsoir à tous / Shalom !Voici le forum pour parler du processus du guiyour !Ce forum a pour objectif d'être le forum utile à toutes les personnes voulant entamer un processus de guiyour ou étant déjà engagées dans ce processus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Famille

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pour parler du guiyour, la conversion au judaïsme... Index du Forum -> Les motivations à la conversion -> Les relations avec autrui
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tova


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2017
Messages: 8
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 00:05    Sujet du message: Famille Répondre en citant

Bonjour,
Je m’excuse d’avance pour la longueur de ce message. 


Depuis ma présentation des choses ont changées pour moi. Tout d’abord ma mère est tombée sur mon Choul’han Aroukh ainsi que mon siddour et ça s’est plutôt… mal passé. Elle est tout de suite partie dans des conclusions plus qu’extrêmes, que j’allais partir en Israël, devenir une intégriste du judaïsme, elle a dit que j'allais être victime de racisme de la part de la communauté, que je ne serai pas acceptée, etc... Je vous laisse imaginer, car certains d’entres vous ont déjà dû vivre des choses similaires. 
Cette dispute s’est terminée par des larmes des deux côtés. En bref ma mère s’y oppose totalement. Elle m’a dit que ça la tuerait, que la communauté juive me rejetterait, qu’ils seraient racistes envers moi (je suis d’origine franco-marocaine), et elle m’a surtout dit que je la renierai, que ceci m’éloignerait de ma famille. Moi de mon côté lors de cette altercation je niai plus ou moins, je ne la contredisais pas vraiment lorsqu’elle disait que j’allais me convertir, mais je ne l’ai pas dit clairement car je ne voulais pas que ça empire. A la fin de cette dispute, on s’est enlacées. Puis quelques minutes après elle est rentrée dans ma chambre pour s’excuser. Elle a aussi dit mot pour mot « bon, on va réfléchir intelligemment, je vais t’emprunter le livre ce soir pour le feuilleter. » On s’est donc réconciliées aussi tôt, mais on en a pas reparlé, même quand j’ai récupéré le choul’han Aroukh. 
Je suis perdue, je ne veux tellement pas perdre ma famille parce que je les déçois, ni me faire mettre à la porte. Je ne veux pas qu’on me renie ou qu’on m’aime moins si jamais un jour je l’annonce clairement. J’aime ma famille. Cependant je ne veux pas me priver pour ma mère ou pour quelqu’un d’autre… Vous savez quoi ? Si je ne le fais pas je sais que j’aurai le sentiment d’avoir raté ma vie, d’être passée à côté d’un de mes projets les plus chers. Quand je m’imagine plus tard je me vois juive et pas autre chose. Je me vois rentrer du travail le vendredi et faire Chabbat, fonder une famille avec un mari juif et avoir des enfants juifs, etc. Pas autre chose. Mais comment faire en sorte que ça ne crée pas de conflits dont les conséquences seraient irréversibles? Comment ne pas choisir entre famille et religion sachant que je ne me vois pas mettre de côté ma mère ou mon père ou qui que ce soit de ma famille? Je ne deviendrais pas une extrémiste je le sais bien, je suis une personne modérée qui ne ferait jamais quelque chose qui irait à l’encontre de ses valeurs et ses principes. Je sais que lorsqu’elle m’a dit ces choses là elle a réagit à chaud et que ces paroles étaient le discours de la peur, mais je ne peux pas m’empêcher d’y penser. Je ne lui en veux pas car je sais que c’est pour me protéger des personnes nocives. Mais comment réagir face à ça ? Je n’ai pas le courage de lui en parler directement. 
Je pense tout simplement laisser du temps au temps. J’ai confiance en Hachem et je sais qu’il sait ce qu’il fait. En soi mes prières ont été exaucées par rapport à ça car je voulais qu’il y ait une évolution dans ma situation. Je voulais que ma mère découvre quelque chose. Mais je ne veux pas de mauvaises conséquences qui me feraient souffrir. Pour l’instant c’est au point mort, on en reparle pas, comme si de rien n’était. 
Si certains d’entre vous sont passés par des expériences similaires comment avez vous fait? Comment avez vous géré? 


Ps: J'ai essayé d'être "brève" donc si certains veulent me parler en privé pour me poser des questions ou me parler de leur propre expérience vous êtes les bienvenus, je me ferais une joie de répondre et de dialoguer avec vous. 
_________________
גם זו לטובה


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 00:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ariel


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2015
Messages: 29
Localisation: Reims

MessagePosté le: Sam 3 Fév 2018 - 19:46    Sujet du message: Famille Répondre en citant

Pour commencer la réaction de ta mère est tout à fait normale. J'ai eu plus/moins la même en plus soft. Elle réagit de la sorte car elle a peur que tu t'éloigne. Tu sauras lier famille et judaïsme avec le temps. Donc dans un premier temps il va falloir que tu PARLES et que tu RASSURES tes proches et si possible leur montrer DOUCEMENT comment ça fonctionne. C'est je pense aussi voir plus dur pour eux que pour toi. Mais il faut y aller par étape et doucement, tu as passer la plus dure épreuve celle de la confrontation. Maintenant tu vas devoir être douce avec tes proches et rien leur imposer brutalement. Et tout ira bien bezrat H'


Bon courage à toi et shavua tov !


Revenir en haut
idfeagle


En ligne

Inscrit le: 17 Déc 2012
Messages: 391
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 4 Fév 2018 - 15:08    Sujet du message: Famille Répondre en citant

Bonjour Tova. C'est une réaction "normale" que la personne soit juive ou non. Parfois les juifs sont pires car ils "connaissent".  Il y a la peur des conditions difficiles liées au peuple juif et que leur fille soit victime has ve chalom d'antisémitisme, qu'un jour tu ne viennes plus manger chez eux etc. Ensuite, une mère inconsciemment projete une vie pour ses enfants. Pas facile d'accepter que son enfant puisse souffrir.  


 Et c'est là que nous voudrions avoir notre home sweet home. Car tant que tu vivras chez tes parents, même à 30 ans, cela sera selon leur règle. Dixit ma propre mère !!! D'où le fait que j'ai attendue d'etre mariée pour commencer les démarches.  Sauf s'ils sont hyper tolérants et que tu puisses avoir dans un coin quelques ustensiles de cuisine cacher. C'est le cas du rabbin rivon krygier, massorti, issu d'une famille laique. 




Prends conseil auprès du rav qui te suit. Il pourra aussi te donner des forces ! 




Courage. Sois forte !


Revenir en haut
Tova


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2017
Messages: 8
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 6 Fév 2018 - 22:24    Sujet du message: Famille Répondre en citant

Merci à vous idfeagle et Ariel pour vos réponses. 


Je me dis aussi que c'est une réaction plutôt normale de sa part. Quant à ta suggestion idfeagle de parler au rav qui me suit, je n'ai pas de rdv mais je pense en contacter un sous peu pour lui parler de ma situation. J'aimerai juste en trouver un bon qui saura être bienveillant, j'en ai besoin. Je comprends ta décision qui a été d'attendre de te marier pour faire les démarches. Cependant j'ai envie tout de même de commencer cette aventure seule et peut être après si D. veut me marier. Je ne peux pas prévoir de toute manière. 
J'ai surtout hâte de me lancer dans les démarches, après cela prendra le temps que ça devra prendre, gam zou letova comme on dit. 


Merci de me donner du courage!
_________________
גם זו לטובה


Revenir en haut
Tova


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2017
Messages: 8
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 6 Fév 2018 - 22:25    Sujet du message: Famille Répondre en citant

je n'ai pas de rav*
_________________
גם זו לטובה


Revenir en haut
idfeagle


En ligne

Inscrit le: 17 Déc 2012
Messages: 391
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 19:35    Sujet du message: Famille Répondre en citant

C'est nécessaire dans le processus de conversion de fréquenter une synagogue. C'est le rav de la synagogue qui éditera le papier de fréquentation de synagogue indispensable avant tout rdv au consistoire. 


Courage. 


Revenir en haut
Tova


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2017
Messages: 8
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 23:46    Sujet du message: Famille Répondre en citant

idfeagle a écrit:
C'est nécessaire dans le processus de conversion de fréquenter une synagogue. C'est le rav de la synagogue qui éditera le papier de fréquentation de synagogue indispensable avant tout rdv au consistoire. 


Courage. 


Je sais bien, mais quand j'avais entrepris de commencer à fréquenter une synagogue il y a eu le fameux épisode avec ma mère... Elle m'a dit "je veux pas que tu fasses les démarches dans mon dos" et du coup ça m'a stoppé dans ma volonté de "faire un pas" vers ma conversion. D'où mon hésitation à commencer vraiment mon process quand j'habiterai seule. Pour l'instant c'est figé, et je pense prendre contact avec un "bon" rabbin pour lui demander conseil. Reste à voir s'il accepterait ma demande de rdv. Trop de points d'interrogation je te jure, j'ai l'impression de ne pas avancer malgré mes prières. 


Merci de me soutenir idfeagle, D. te bénisse !!!
_________________
גם זו לטובה


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:39    Sujet du message: Famille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pour parler du guiyour, la conversion au judaïsme... Index du Forum -> Les motivations à la conversion -> Les relations avec autrui Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com